L’Alienware Aurora R15 met en avant la 13ème génération d’Intel Power Stuff

alienware, aurora, génération, intel, power

Intel vient tout juste de dévoiler sa 13e génération de processeurs Core, mais le fabricant de systèmes Alienware n’a pas perdu de temps pour rafraîchir sa gamme d’ordinateurs de bureau de jeu. L’Alienware Aurora R15 est également le premier à être équipé de cartes graphiques Nvidia 40 Series, promettant des niveaux de performance ridicules pour les joueurs avertis au portefeuille bien garni.

Chaque Aurora R15 configuré avec un processeur Intel Raptor Lake de la série K (c’est-à-dire des puces débloquées capables de supporter un peu d’overclocking) recevra un refroidisseur de liquide de 240 mm, ainsi que trois ventilateurs supplémentaires de 120 mm pour garder le tout au frais lorsqu’il travaille dur. Le boîtier est doté d’une ventilation latérale hexagonale pour augmenter le flux d’air, et il y a une option pour passer au refroidisseur de liquide Cryo-Tech de 240 mm avec un radiateur plus volumineux.

Selon les spécifications, vous pourrez ajouter une carte graphique Nvidia GeForce RTX 4090, avec un bloc d’alimentation de 1350W certifié 80 Plus Platinum pour l’alimenter (ainsi que le CPU) avec suffisamment de tension pour faire face à tous les jeux que vous voudrez bien lui lancer. Alienware estime qu’un R15 entièrement équipé offrira une augmentation des performances à deux chiffres par rapport au modèle de la génération précédente, tout en maintenant le processeur jusqu’à 5˚C plus froid en charge.

alienware, aurora, génération, intel, power

alienware, aurora, génération, intel, power

Il est rejoint par le AW3423DWF, le deuxième moniteur de jeu QD-OLED d’Alienware. L’entreprise a été l’une des premières à utiliser la technologie OLED à points quantiques, avec le AW3423DW de l’année dernière, et cette variante semble être la même, tout en étant un peu plus abordable.

Attendez-vous à une dalle ultra-large incurvée de 34 pouces, avec une résolution de 3440×1440, 0,5 mm d’épaisseur.Temps de réponse de 1 ms et fréquence de rafraîchissement de 165 Hz pour les jeux sur PC, ou 120 Hz VRR pour les consoles de nouvelle génération. La plus grande différence semble être la synchronisation adaptative AMD FreeSync Premium Pro, plutôt que la synchronisation nVidia G-Sync que l’on trouve sur le modèle le plus cher. Le design a été un peu allégé pour faciliter le montage mural, et a reçu le label TUV pour la réduction de la lumière bleue.

Enfin, le clavier de jeu AW420K vise à libérer un peu plus d’espace sur le bureau en supprimant le pavé numérique. Il s’agit de la première « carte sans clé » d’Alienware, avec un encombrement réduit et un câble USB détachable. La partie inférieure est dotée de canaux de gestion des câbles, la partie supérieure est dotée d’une plaque métallique solide pour éviter que la poussière et les débris ne se cachent, et les commutateurs sont des Cherry MX Reds qui ont fait leurs preuves. Naturellement, le tout est rétroéclairé en RVB, au cas où votre station de jeu aurait besoin d’un coup d’éclat.

Les trois modèles rejoindront la gamme Alienware aux États-Unis plus tard dans l’année, la disponibilité au Royaume-Uni et en Europe restant à confirmer. Comptez 130 euros (environ 120 £) pour le clavier Tenkeyless et 1100 euros (environ 1050 £) pour l’écran QD-OLED. L’Aurora R15 n’est pas encore disponible, mais cela dépendra du degré d’ouverture de la liste d’options.

SOURCE

Image:www.stuff.TV

| Denial of responsibility | Contacts |RSS